10 articles

Conférence finale publique

Publié le 16 mai 2011 à 14:39

PUB

Publié le 13 mai 2011 à 16:41 ♦ Mis à jour le 13 mai 2011 à 16:43

@0 1 0"> @3 21600 pixelWidth"> @3 21600 pixelHeight"> @0 0 1"> @6 1 2"> @7 21600 pixelWidth"> @8 21600 0"> @7 21600 pixelHeight"> @10 21600 0">

 

                                                                                               

Compte-rendu public questionnaire

Publié le 22 avr. 2011 à 16:53

 

Nous vous les avions promis... les résultats du questionnaire sur « Sport et Santé ». Suivez le guide !

Le peu de résultats obtenus ne nous permet pas beaucoup de marge d'erreur.

Des bruits circulent comme quoi le questionnaire n'était pas complet ou posait quelques problèmes. Avec le recul, nous nous rendons compte que oui. Néanmoins il est difficile d'être omniscient sur un sujet aussi vaste et il ne faut pas oublier que c'était notre premier questionnaire !

 

Au total, 56 personnes ont répondu au questionnaire (59 moins 3 fantaisistes qui se reconnaitront ). Voici nos conclusions :

Tout d'abord, on s'intéresse aux personnes ayant répondu. 62,5% des participants étaient du sexe masculin contre 37,5% seulement pour la gent féminine. 35% étaient dans les 15-25 ans tandis que les 65% restants étaient plus âgés. Le questionnaire reflète donc plutôt les réponses de personnes majeures. Malgré cela, plus de 75% des participants ont déclaré avoir suffisamment de temps libre pour la pratique du sport.

 

Pour la pratique du sport en elle même, 87,5% des participants pratiquent un sport, avec cependant très peu de pratique intensive (3,6% seulement).

Les trois-quarts pratiquent en club ou avec leurs amis.

Les sports sont très variés et comptent tous une part des participants avec une prédominance pour les sports de ballon et les sports d'hiver.

(Note : On s'excuse auprès de toutes les personnes qui pratiquent de l'équitation ou du cyclisme qui ne figuraient pas ici ).

Un peu plus de la moitié des participants pratiquent depuis l'enfance.

 

Concernant les avantages relatifs au sport, les avis divergent parfois. Plus de 90% pratiquent un sport pour garder la forme. Plus de 75% ne trouvent pas la compétition primordiale et ne craignent pas les blessure, tout en étant conscients des risques.

Seuls 2% pensent que le sport chez les enfants est mauvais. Les autres trouvent ça correct, avec modération cependant pour la moitié d'entre eux.

Les avis divergent concernant les qualités à développer par la pratique sportive : On note toutefois que plus de 40% des participants cherchent à développer leur endurance, leur souplesse et leur force mentale.

 

Pour le sport de haut niveau, 35% pensent qu'il ne rime pas forcément avec dopage, contre 41% qui pensent que si, avec cependant des dérivés : Le type de sport, sa médiatisation, l'argent en jeu...

 

 

Voilà... Merci encore à ceux qui ont répondu et nous espérons nous voir à notre conférence le 26 Mai de 17h à 19h au Palais des Congrès de Souillac.

des chiffres nationaux

Publié le 22 avr. 2011 à 16:37

 

Répartition par département
Répartition par catégorie
 
Les clubs sportifs scolaires mettent sur pied des compétitions locales avant la fondation en 1938 de l'Office du sport scolaire et universitaire (OSSU). Depuis 1945, les établissements du second degré sont obligés d'avoir une association sportive. L'OSSU devient ASSU en 1962 puis se scinde en deux branches en 1975 : Union nationale du sport scolaire et Fédération française du sport universitaire. En 2005, l'USEP (écoles primaires) comptait 820 000 licenciés pour 11 000 associations et l'UNSS (collèges et lycées) comptait plus de 9 500 associations sportives scolaires pour 900 000 licenciés, dont 364 000 filles. 102 activités sportives sont pratiquées à l'UNSS donnant lieu à 82 championnats de France dans 35 disciplines[ ].

le sport chez les personnes du 3eme age

Publié le 22 avr. 2011 à 16:16

 

Le sport chez les personnes agées
 
On l'a maintes fois entendu : "Garder la forme, c'est bon pour la santé". Pourtant, les jogging du week-end ou les cours de gym restent souvent au stade des bonnes résolutions. Et bien, les résultats d'une récente étude pourraient vous faire retrouver le chemin de la salle de sport. Les docteurs de l'Université de Standford ont suivi plus de 6 000 hommes auxquels ils ont fait subir des tests d'effort. Parmi ces hommes, la moitié étaient atteints de troubles cardiovasculaires. Ces exercices effectués sur un tapis de courses sont utilisés de manière routinière pour vérifier la survenue de troubles cardiaques. Les hommes marchent sur un tapis dont la vitesse et l'angle augmentent progressivement. L'effort est maintenu tant que les patients ne sont pas épuisés, victimes de douleurs thoraciques ou d'un autre symptôme cardiovasculaire. Après plusieurs années de suivi, les auteurs ont constaté que le meilleur indicateur de mortalité était leur score à ce test. Cette relation a été soulignée chez les deux groupes d'hommes (cardiaques ou non). Globalement, les hommes les moins en forme avaient 4,5 fois plus de risque de mourir dans les six ans que les plus "athlétiques". Ces résultats ne signifient pas pour autant qu'il vous faut rechausser vos baskets et courir 20 kilomètres par jour, quelques minutes de marche peuvent suffire. Mais cette étude souligne néanmoins que le manque d'exercice peut avoir des conséquences plus néfastes qu'il n'y paraît.
 
Avec l'âge, les capacités physiques tendent à s'affaiblir : la masse musculaire diminue, la masse graisseuse augmente, le rythme cardiaque se trouble, et les os se fragilisent. Il en résulte une aggravation des risques de chutes voire de maladies. Face aux effets du vieillissement il existe cependant un remède simple et ludique, auquel on oublie souvent de faire référence : le sport !
En effet, même à 70 ans, le système cardio-vasculaire, les muscles et les articulations peuvent tirer profit d'une activité physique adaptée et contrôlée.
Ainsi elle permet d'améliorer l'équilibre, de préserver l'endurance, et de stimuler les muscle et sa souplesse.
D'ailleurs, la majorité des seniors qui commencent une activité physique ( en salle notamment) déclarent ressentir les bienfaits de leur entraînement physique très rapidement :

- Plus d'entrain, de tonus musculaire et un impact positif sur le moral.
- Une mobilité articulaire accrue rendant plus aisés les gestes du quotidien comme se vêtir, se laver ou faire des travaux ménagers.
- Une respiration facilitée et un moindre essoufflement (escaliers, port de charges, déplacements, ...)
- Une réduction sensible des troubles digestifs.
- Une réduction sensible des douleurs liées à l'arthrose.
Un bon moyen donc de lutter contre le vieillissement tout en prenant du plaisir.

Page 1 / 2 Page suivante > Dernière page >>

haut de page