Compte-rendu public questionnaire

 

Nous vous les avions promis... les résultats du questionnaire sur « Sport et Santé ». Suivez le guide !

Le peu de résultats obtenus ne nous permet pas beaucoup de marge d'erreur.

Des bruits circulent comme quoi le questionnaire n'était pas complet ou posait quelques problèmes. Avec le recul, nous nous rendons compte que oui. Néanmoins il est difficile d'être omniscient sur un sujet aussi vaste et il ne faut pas oublier que c'était notre premier questionnaire !

 

Au total, 56 personnes ont répondu au questionnaire (59 moins 3 fantaisistes qui se reconnaitront ). Voici nos conclusions :

Tout d'abord, on s'intéresse aux personnes ayant répondu. 62,5% des participants étaient du sexe masculin contre 37,5% seulement pour la gent féminine. 35% étaient dans les 15-25 ans tandis que les 65% restants étaient plus âgés. Le questionnaire reflète donc plutôt les réponses de personnes majeures. Malgré cela, plus de 75% des participants ont déclaré avoir suffisamment de temps libre pour la pratique du sport.

 

Pour la pratique du sport en elle même, 87,5% des participants pratiquent un sport, avec cependant très peu de pratique intensive (3,6% seulement).

Les trois-quarts pratiquent en club ou avec leurs amis.

Les sports sont très variés et comptent tous une part des participants avec une prédominance pour les sports de ballon et les sports d'hiver.

(Note : On s'excuse auprès de toutes les personnes qui pratiquent de l'équitation ou du cyclisme qui ne figuraient pas ici ).

Un peu plus de la moitié des participants pratiquent depuis l'enfance.

 

Concernant les avantages relatifs au sport, les avis divergent parfois. Plus de 90% pratiquent un sport pour garder la forme. Plus de 75% ne trouvent pas la compétition primordiale et ne craignent pas les blessure, tout en étant conscients des risques.

Seuls 2% pensent que le sport chez les enfants est mauvais. Les autres trouvent ça correct, avec modération cependant pour la moitié d'entre eux.

Les avis divergent concernant les qualités à développer par la pratique sportive : On note toutefois que plus de 40% des participants cherchent à développer leur endurance, leur souplesse et leur force mentale.

 

Pour le sport de haut niveau, 35% pensent qu'il ne rime pas forcément avec dopage, contre 41% qui pensent que si, avec cependant des dérivés : Le type de sport, sa médiatisation, l'argent en jeu...

 

 

Voilà... Merci encore à ceux qui ont répondu et nous espérons nous voir à notre conférence le 26 Mai de 17h à 19h au Palais des Congrès de Souillac.

Aucun commentaire pour le moment.

Modifier le commentaire 

le 22 avr. 2011 à 16:53

haut de page