En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Press Book

«Irrintzina», le cri d'une génération

Par MARIE CHANTAL MARQUIE, publié le mercredi 10 avril 2019 10:46 - Mis à jour le mercredi 10 avril 2019 10:46
image (1).jpg

Publié le 18/03/2019 à 04:00

L'association Ecaussysteme, en partenariat avec Attac Souillac et soutenue par le pôle culture de Cauvaldor, propose en ciné-débat, au cinéma Le Paris, aujourd'hui 18 mars à 13 heures, le film documentaire de Sandra Blondel et Pascal Hennequin «Irrintzina», le cri de la génération climat. C'est le film d'une génération qui ne se résigne pas, qui crée et invente un avenir désirable où bataille écologiste et sociale rime avec plaisir et joie d'agir ensemble, un film soutenu par près de 1 250 contributeurs, avec la participation d'une vingtaine de techniciens à travers toute la France.

Face au sentiment d'impuissance que provoque l'extrême gravité du dérèglement climatique, quelques militants de l'organisation basque Bizi ! font un pari fou : construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat, Alternatiba. De Bayonne à Paris, de petites victoires en grandes mobilisations contre les multinationales des énergies fossiles et les banques qui les soutiennent, le film raconte les étapes de cette mobilisation. «Irrintzina», c'est un cri d'alarme sur l'effondrement de notre monde mais c'est aussi un cri de joie poussé par des milliers de militants déterminés.

Entrée libre et gratuite ; participation d'élèves du lycée Louis-Vicat.