En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Press Book

Le «Game of stones» des lycéens polonais et français

Par MARIE CHANTAL MARQUIE, publié le mercredi 10 avril 2019 10:51 - Mis à jour le mercredi 10 avril 2019 10:51
image (3).jpg

Publié le 09/04/2019 

Neuf élèves polonais, leur enseignante de mathématiques Jolanta Otrebska et le chercheur de l'université de Varsovie Marcin Moszynski sont à Souillac depuis le 30 mars. Christel Cazals et Cathy Lefrançois, professeures de mathématiques et Marie-Christine Osmont, professeure d'anglais du lycée Vicat, sont allées les accueillir samedi à l'aéroport de Toulouse avec leurs élèves. Depuis, les élèves Polonais sont logés dans des familles d'élèves ayant participé à l'atelier «MATh En JEANS» et découvrent la vie familiale à la française. Lundi se tenait le 1er pot de bienvenue au lycée en présence du maire Jean-Michel Sanfourche, de la proviseure Stéphanie Bronquart, de la gestionnaire Sandrine Jahier.

Depuis la rentrée, les élèves des 2 lycées jumelés travaillent sur les 2 mêmes sujets de recherche mathématique et échangent en anglais, leurs idées, leurs résultats, leurs démarches, leurs avancées…

Ils se sont rendus ensemble au congrès national «MATh En JEANS» de Toulouse du 4 au 6 avril pour y présenter en anglais leurs travaux, assister à des conférences, un spectacle mathématique et échanger avec des chercheurs et d'autres passionnés de recherches ou jeux mathématiques. Une découverte de la ville rose était également prévue après le congrès, ainsi que le musée Aeroscopia dimanche 7 avril.

Leurs sujets de recherche mathématiques s'appellent «Game of stones» et «Light trap». Dans le premier, il s'agit de trouver des stratégies gagnantes à un jeu de cailloux. Dans le second, il s'agit de piéger la lumière, dans une figure où un rayon de lumière entrant ne pourrait pas ressortir, se réfléchissant indéfiniment de bord en bord.

Hier, les élèves se sont dit au revoir après 9 jours d'échanges bien riches sous tous les aspects : mathématique, social, culturel et linguistique. Des amitiés sont ainsi nées depuis l'an dernier, point de départ de ce projet Erasmus + bien intitulé «Maths & languages».